Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 87 67 95 95 Rappel Gratuit

Négocier le prix du gaz en citerne : objectif et bonnes pratiques

Devis propane moins cherPour obtenir un devis propane citerne moins cher, appeler le 09 87 67 95 95 (appel gratuit,  ) ou faire une demande de devis propane en ligne.

Négocier le prix du gaz en citerne

Dans un avis rendu public le 14 janvier 2014 (n°14-A-01), l’Autorité de la concurrence dénonçait le caractère oligopolistique du marché du gaz propane en France. Dominé par cinq fournisseurs, il se caractérise par des durées d’engagement longues et des frais de résiliation élevés. Ce système avantage les fournisseurs, car le manque de fluidité du marché les aide à fidéliser leurs clients. Toutefois, il est possible pour les clients de négocier le prix du gaz en citerne afin de réduire sa facture.


Pourquoi faut-il négocier le prix du gaz en citerne ?

Le marché du gaz propane est dominé par cinq principaux fournisseurs. Ces fournisseurs, Antargaz, Butagaz, Primagaz, Finagaz et Vitogaz rassemblent selon l'Autorité de la Concurrence plus de 90% des parts de marché. De ce fait, cette situation a tendance à tirer les prix vers le haut. De plus, le prix du gaz en citerne n'est pas réglementé, les fournisseurs fixent ainsi librement leurs tarifs, en fonction de leurs coûts et de la concurrence.

Toutes ces raisons poussent les fournisseurs à adapter leurs tarifs en fonction de leurs clients pour les pousser à changer de fournisseur citerne. Cela signifie que même s'ils publient des barèmes tarifaires sur leurs sites internet (comme la loi l'impose), dans la réalité ils les ajustent en fonction de la négociation du contrat citerne par le client et de l'offre de la concurrence. C'est pour cette raison qu'il est essentiel de connaître le marché afin de savoir bien négocier les prix et bénéficier du prix du gaz propane le moins cher. On estime qu'en moyenne, les remises appliquées par les fournisseurs sont de l'ordre de 30% à 50% du prix total, un gain non négligeable.

Quels éléments négocier pour faire baisser le prix du gaz en citerne ?

Un contrat citerne comprend plusieurs frais et pas seulement le coût de l'énergie (autrement dit le prix de la tonne de propane). En effet, pour être alimenté en gaz propane, le client doit faire installer une citerne de gaz dans son jardin. Les frais liés à cette mise à disposition sont ainsi facturés dans le contrat proposé par le fournisseur. Il y a donc plusieurs éléments dans un contrat susceptibles d'être négociés par le client afin de réduire sa facture.

Négocier le prix de la tonne de propane

Le prix de la tonne de gaz propane est le premier élément à négocier dans son contrat. Il varie d'un fournisseur à l'autre et parfois selon différents critères (situation géographique, consommation annuelle, période de livraison, etc.). Une étude réalisée en   montre que chez les principaux propaniers la tonne de gaz propane est facturée  € (cf. méthodologie comparative). On constate qu'Antargaz et Finagaz (de la même société Antargaz-Finagaz SA) proposent les prix les plus compétitifs.

Etude comparative des prix du propane
  • Les astuces pour un prix de la tonne moins cher :
  • Avoir une consommation annuelle de gaz conséquente ;
  • Se faire livrer le gaz propane en été (basse saison) ;
  • Faire jouer la concurrence en présentant le devis d'un autre fournisseur ;
  • Choisir le mode de livraison automatique (gérée par le fournisseur) ;
  • Devenir propriétaire de sa citerne ;
  • Souscrire pour une durée d'engagement plus longue.

Les frais liés à la mise à disposition de la cuve

La fourniture de gaz propane contraint le client à disposer d'une citerne dans son logement. Trois situations sont alors possibles :

  • La location : le fournisseur loue la citerne au client moyennant un coût annuel ou mensuel ;
  • La consignation : le client transmet un dépôt de garantie en début de contrat qu'il récupère à la fin ;
  • Le client achète la citerne de gaz et en devient propriétaire.

Les deux premières situations subornent le client au fournisseur de propane qui reste propriétaire de la citerne. Ce lien assure au fournisseur une exclusivité pour la livraison du gaz propane et un amortissement des coûts liés à la mise à disposition de la citerne chez le client. C'est d'ailleurs pour cette raison que les durées d'engagement sont si longues dans ce marché (de 1 à 5 ans).

En plus du coût de location ou du versement de la consignation, le client doit également payer les frais d'entretien de la citerne, qui sont obligatoires dans tous les cas. Ces frais ne représentent qu'une petite partie du coût total d'un contrat citerne mais peuvent être négociés afin de réduire la facture annuelle. Par ailleurs, l'installation de la citerne peut aussi être facturée en début de contrat.

Le conseil pour payer moins cher la mise à dispositionIl est préférable d'opter pour des abonnements qui incluent la location de la citerne mais aussi les frais d'entretien et de maintenance et l'installation de la citerne. En plus de pouvoir étaler les paiements, cette solution est généralement plus économique que de payer les frais à la carte.

Choisir la durée d’engagement du contrat gaz citerne

Les contrats de fourniture de gaz propane se caractérisent par des engagements de longue durée. Auparavant, cette durée pouvait s'étendre jusqu'à 9 ans mais depuis la loi Hamon de 2014, un client ne peut souscrire pour une période supérieure à 5 ans. De manière générale, plus le client choisira une période d'engagement importante plus le fournisseur sera prêt à accorder des remises importantes puisqu'il s'assure de le fidéliser.

  • 2 choix pour la durée d'engagement :
  • Choisir une durée d'engagement longue (4-5 ans) pour avoir un prix moins cher à la signature, au risque qu'il évolue au fil du contrat ;
  • Choisir une durée d'engagement courte (1-3 ans) afin de renégocier les tarifs à l'issue de chaque période d'engagement et pouvoir changer de fournisseur sans frais de résiliation anticipée.

Négocier les frais de résiliation avec le nouveau fournisseur

Lorsqu'on décide de changer de fournisseur citerne, on est amené à payer des frais de résiliation et en particulier :

  • Les frais de retrait de la citerne (si celle-ci était en location ou consignation) ;
  • Les frais de repompage du gaz restant (la citerne doit être rendue vide au fournisseur).

A ces frais peuvent s'ajouter ceux de la résiliation anticipée dans le cas où le client met un terme à son contrat avant la fin de la durée d'engagement. Ces frais sont généralement très coûteux (en moyenne 500€ pour le retrait d'une cuve) et représentent un frein au changement de fournisseur. Toutefois, pour être sûr que le client souscrive, le fournisseur est prêt à prendre en charge ce coût. Il est donc conseillé de négocier cette prise en charge avec le nouveau propanier.

Les autres moyens pour réduire la facture de son contrat citerne

Outre la négociation du contrat citerne, il existe d'autres astuces pour réduire sa facture, sur le court ou long terme.

Comparer les offres de gaz en citerne du marché

Pour commencer, il est inévitable de comparer les fournisseurs du marché afin d'identifier les meilleures offres, tant par le prix que par les services fournis. Etant donné que les barèmes tarifaires ne sont pas totalement représentatifs du prix final, il est vivement conseillé de demander des devis personnalisés et de les comparer ensuite.

Acheter la citerne pour négocier plus facilement

Devenir propriétaire de sa citerne de gaz permet non seulement de rentabiliser ses coûts sur le long terme, en économisant le coût de la location, mais aussi d'obtenir des prix plus compétitifs. En effet, le fournisseur n'ayant pas de coût pour installer ou retirer la citerne du logement du client, il est plus enclin à réduire ses prix. De plus, un contrat pour un propriétaire de citerne est souvent d'une durée d'engagement bien plus courte, permettant ainsi de changer de fournisseur plus facilement ou de renégocier. L'achat d'une citerne représente un investissement initial important mais permet de faire des économies considérables au fil des années. D'après un calcul fait sur les offres Primagaz, acheter sa citerne permettrait d'économiser plus de 1700€ sur 3 ans par rapport à la location.

Bénéficier d’une prime énergie pour ses travaux

Le gaz en citerne étant une énergie plus propre que le fioul ou l'électricité, c'est naturellement que les pouvoirs publics encouragent les foyers à s'équiper du chauffage au propane. Ce changement d'énergie est coûteux, c'est pourquoi ont été créés les Certificats d'Economie d'Energie (CEE), ou primes énergie. Le Ministère a ainsi fixé des montants d'aides financières que les fournisseurs de propane peuvent proposer à leurs clients pour financer leurs travaux. Ces primes ne concernent pas seulement le passage au gaz propane mais plusieurs types de travaux de rénovation énergétique (isolation, installation d'une chaudière à haute performance énergétique, poêle à bois, système solaire, etc.). Certains fournisseurs ont même décidé de majorer ces primes afin de permettre à leurs clients de réduire leur consommation. De plus, ces aides sont pour la plupart cumulables avec les aides de l'ANAH, le crédit d'impôt transition énergétique ou encore le prêt à taux zéro.

Quand faut-il négocier le prix du gaz en citerne ?

Plusieurs moments durant son contrat citerne sont opportuns pour être sûr de bien négocier ou renégocier. Le début et la fin d'un contrat sont particulièrement adaptés mais il est aussi possible de renégocier son contrat avant la fin de son engagement si on se sent prêt à payer des indemnités de résiliation anticipée.

Négocier à la souscription du contrat

Lors de la souscription à un nouveau contrat citerne, le client peut réellement mettre en concurrence les fournisseurs sur l'ensemble des aspects du contrats de fourniture de gaz propane. Il peut ainsi voir qui lui proposera l'offre la plus économique et dans les meilleurs conditions.

Renégocier son contrat gaz citerne à la fin d’engagement

En fin de contrat, les consommateurs sont invités à se renseigner et à demander des devis de fourniture de gaz propane avant la fin de leur période d'engagement. La majorité des contrats citerne se renouvellent tacitement. Ainsi, le consommateur peut mettre en concurrence tous les fournisseurs de gaz propane, dont le fournisseur avec lequel il est engagé, pour bénéficier des tarifs les plus compétitifs. Il est conseillé de prendre en compte dans son comparatif la prise en charge des frais de résiliation en cas de changement de fournisseur.