Contrôle technique GPL : prix, trouver un centre, fréquence

Notre call center est fermé
Demandez votre devis gratuit de gaz en citerne en ligne
🔗 Devis en ligne

Comme tout véhicule, une voiture roulant au GPL doit faire l'objet d'un contrôle technique dans un centre agréé afin de garantir son bon fonctionnement. Ce contrôle doit être effectué tous les deux ans. En plus des contrôles habituels, d'autres vérifications sont faites sur un véhicule GPL.


Quel est le prix d'un contrôle technique de voiture GPL ?

Le prix du contrôle technique d'une voiture GPL est défini librement par le centre agréé. Il peut donc y avoir des différences notables de tarifs entre chaque prestataire.

Afin d'avoir une idée du montant, nous avons comparé plusieurs tarifs relevés chez des centres de contrôle technique, dans plusieurs grandes villes. Vous pouvez aussi utiliser le comparateur du gouvernement.

En comparant ces prix, le prix moyen du contrôle technique GPL est de 100,45€ TTC. Quant au prix de la contre-visite, il est en moyenne de 22€ TTC.

Comparateur de prix d'un contrôle technique de voiture GPL
Commune Centre Tarifs du contrôle technique GPL TTC
Prix du contrôle Prix de la contre-visite
Toulouse Automobile Got et Carcenac 69,00€ 20 à 30€
CCT 90,00€ 10 à 15€
DSM SARL 95,00€ 10 à 20€
Club Midi Contrôle 105,00€ 10 à 50€
Lyon Auto Bilan France 98,00€ 20 à 35€
Guerreiro 110,00€ 25 à 35€
Auto Contrôle Santy 108,00€ 20 à 30€
D.L.H. 105,00€ 20 à 32€
Grenoble Centre de contrôle Grenoblois 100,00€ 100€
SARL Trenta Mollard 110,00€ 10 à 30€
Farkas 115,00€ 25 à 40€

Tarifs TTC relevés en février 2021 sur le site du gouvernement, valables pour un contrôle technique sur une voiture particulière équipée de GPL.

Bon à savoir Vous n'êtes pas obligé d'effectuer le contrôle technique et la contre-visite (le cas échéant) dans le même centre. En effet, il suffit de présenter le procès verbal initial au nouveau contrôleur.

Où réaliser mon contrôle technique GPL ?

Pour effectuer un contrôle technique sur une voiture GPL, il faut se rendre dans un centre agréé qui effectue ce type de prestation. Tous les centres ne le proposent pas, pensez donc à vous renseigner en amont !

Pour trouver un centre agréé GPL proche de chez vous, vous pouvez utiliser le comparateur du gouvernement en y indiquant votre code postal ou bien vous rendre sur le site officiel de l'UTAC.

Trouver un centre agréé

Bon à savoir N'oubliez pas votre carte grise le jour du contrôle technique, il faut obligatoirement la présenter, sauf si votre véhicule est immobilisé, en fourrière, en cours d'immatriculation, ou que votre carte grise est perdue/volée.

Quand effectuer le contrôle technique d'une voiture GPL ?

Comme pour tout autre véhicule, le contrôle technique d'une voiture GPL doit s'effectuer tous les deux ans. Pour le premier contrôle technique, il faut le réaliser au cours des six mois avant le 4ème anniversaire de la date de mise en circulation. Exemple : pour un véhicule mis en circulation le 01/08/2018, le premier contrôle devra être effectué entre le 01/02/2022 et le 30/07/2022.

Le résultat à l'issu de ce premier contrôle permettra de connaître la date du prochain contrôle technique.

Qu'est ce qui change avec un contrôle technique GPL ?

En plus des points de contrôle habituels, plusieurs contrôles sont spécifiques au véhicule GPL, depuis le 1er janvier 2011 :

  • La conformité de l'énergie mentionnée sur la carte grise (E/G) ;
  • L'état du réservoir GPL (choc, rayure, etc.) ;
  • L'étanchéité du circuit GPL, du dispositif de remplissage et des systèmes d'injection ;
  • Le marquage du réservoir GPL (si le véhicule a été mis en circulation avant le 1er juillet 2001).

Sera vérifiée également la date de validité d'épreuve du réservoir GPL. En effet, tous les huit ans, le réservoir GPL doit faire l'objet de tests et mise sous pression dans un centre agréé. C'est ce qu'on appelle aussi une requalification du réservoir.

Trois organismes sont habilités pour la réépreuve du réservoir GPL :

  • L'APAVE ;
  • L'ASAP ;
  • Le Bureau Veritas.

Voici quelques exemples de centres agréés pour la réépreuve du réservoir.

Centres agréés pour la réépreuve du réservoir GPL (contrôle technique)
Code postal et commune Nom du centre Adresse Numéro de téléphone
09100 - PAMIERS SARL ETS FAURE Côte de la Cavalerie 05 61 67 09 39
31120 – PORTET-SUR-GARONNE TEDS 21 avenue des Cerisiers
ZI du Bois Vert
05 61 72 83 43
33320 - EYSINES ATELIER BIGATA 96 rue du Montalieu 05 56 28 61 70
44120 - VERTOU EXTINCTEUR NANTAIS 34 rue de la Vertonne
Parc industriel de la Vertonne
02 40 80 08 90
79006 - NIORT CEDEX DAVID CTS SARL 60 rue des Maisons Rouges
BP 195
05 49 33 10 20

Quels sont les résultats possibles et que faire ?

Résultats du contrôle technique

Pour chaque item du contrôle technique, le centre indiquera si une défaillance est détectée ou non. Si c'est le cas, il existe trois types de défaillances :

  1. Mineure : aucune conséquence sur la sécurité ou l'environnement ;
  2. Majeure : risque de mettre en danger le conducteur ou les usagers ou d'avoir une conséquence négative sur l'environnement ou la sécurité ;
  3. Critique : danger immédiat et certain pour la sécurité routière ou conséquence sur l'environnement.

Ensuite, selon le type et le nombre de défaillance, une contre-visite peut être nécessaire.

Résultats à l'issue du contrôle technique de la voiture GPL
Défaillance constatée Avis Validité du contrôle technique Contre-visite ?
Pas de défaillance majeure ou critique Favorable 2 ans à partir du contrôle Non
Au moins une défaillance majeure Défavorable 2 mois à partir du contrôle Oui, dans les 2 mois
Au moins une défaillance critique Défavorable Jour du contrôle Oui, dans les 2 mois

Documents remis après le contrôle technique

Après le contrôle technique, le client reçoit un procès verbal contenant les informations importantes et un timbre est apposé sur la carte grise, donnant le résultat du contrôle :

  1. A = Favorable ;
  2. S = défavorable pour défaillance(s) majeure(s) ;
  3. R = défavorable pour défaillance(s) critique(s).

Enfin, une vignette est posée sur le véhicule, indiquant la date de validité du présent contrôle technique.

Quels risques si je ne fais pas mon contrôle technique GPL ?

En cas de non-respect des obligations liées au contrôle technique, le conducteur du véhicule GPL prend le risque de payer une amende dont le montant peut aller jusqu'à 750€.

En général, une amende de 135€ est appliquée. Mais lorsque l'infraction est détectée lors d'un contrôle de police ou gendarmerie, il est possible que la voiture soit immobilisée. Le conducteur doit remettre sa carte grise aux forces de l'ordre et on lui remet une fiche de circulation de 7 jours pour réaliser son contrôle technique GPL.

Ce n'est qu'après avoir présenté le contrôle technique favorable (procès verbal) au commissariat ou à la gendarmerie que le conducteur pourra récupérer sa carte grise.

Questions fréquentes

🚫 J'ai perdu mon procès verbal, que faire ?

En cas de perte ou détérioration du procès verbal constituant la seule preuve du contrôle technique, vous pouvez demander un duplicata ainsi qu'une attestation auprès du centre qui a effectué le contrôle.

Cette attestation doit indiquer :

  • L'identification de l'installation de contrôle ;
  • Le numéro d'immatriculation du véhicule GPL ;
  • Le résultat du contrôle technique ;
  • La date limite de validité du contrôle technique effectué.

Bon à savoir Le timbre certificat d'immatriculation apposé sur votre carte grise est également une preuve que le contrôle technique a bien été effectué.

💰 Puis-je vendre ma voiture GPL sans contrôle technique ?

Non. Sauf si vous vous trouvez dans l'un des cas suivants :

  • Le véhicule GPL est âgé de moins de 4 ans ;
  • La voiture va être vendue à un garage ou un concessionnaire.

🌎 Puis-je faire mon contrôle technique GPL à l'étranger ?

Il n'est pas possible d'effectuer son contrôle technique ailleurs qu'en France et il faut obligatoirement le faire dans un centre agréé.

Par ailleurs, si vous avez acheté une voiture GPL d'occasion dans un pays de l'Union Européenne, il n'est pas obligatoire de refaire un contrôle technique en France, si celui-ci a déjà été effectué dans ce pays. Si le contrôle technique est issu d'un pays hors de l'Union Européenne, il ne sera pas reconnu en France.

Mis à jour le