Danger citerne gaz : comment éviter les incendies durant la canicule ?

incendie citerne de gaz

En période de canicule, la température extérieure peut surchauffer la citerne de gaz installée dans le jardin et représente un danger pour les habitants du logement. Pour éviter ce genre de problème, les citernes sont peintes d'une couleur blanche qui absorbent la lumière. Toutefois, il existe d'autres consignes de sécurité à appliquer en période de canicule pour réduire les risques.


Que provoque la canicule sur les citernes de gaz ?

Avec la période de canicule en Europe, les incendies et fuites de gaz sur les citernes sont nombreux. Au Luxembourg par exemple, les pompiers interviennent plus de quinze fois par jour pour solutionner des fuites de citernes de gaz. Il faut tout d'abord savoir qu'une citerne de gaz ne peut pas exploser toute seule, un incendie ou une explosion n'arrive que si la citerne est à proximité d'une source de chaleur importante (feu). En effet, même si une arme était utilisée pour tirer sur la citerne, aucun incendie ne serait provoqué. En revanche, celle-ci ne serait plus utilisable.

La montée en pression d’une citerne avec la chaleur

Avec la canicule, la citerne est soumise à une très forte chaleur, ce qui provoque une dilatation du gaz propane contenu à l'intérieur et une montée en pression. La fuite de gaz est dans ce cas probable, d'autant plus si la citerne est à moitié remplie. Si des flammes sont en contact direct avec la citerne, on assiste au même phénomène mais de façon beaucoup plus importante. Avec la dilatation du gaz, la soupape de sécurité s'ouvre elle-même, provoquant un départ d'incendie au-dessus de la cuve. Le gaz monte alors en pression très rapidement et la citerne peut exploser en quelques minutes seulement après le départ de l'incendie. Ce genre de phénomène est extrêmement rare chez les particuliers car les citernes sont très rarement exposées à des flammes, contrairement aux sites industriels. C'est pourquoi les distances de sécurité lors de l'installation de la citerne sont très importantes. D'autre part, ce risque est bien plus élevé pour les citernes aériennes que pour les citernes enterrées qui ne sont pas directement en contact avec les éléments extérieurs.

Qu'est-ce-qui peut provoquer une explosion dû au gaz ?

Le gaz propane contenu dans les citernes se dilate en fonction de la température à laquelle il est soumis. C'est la raison pour laquelle les citernes ne sont jamais remplies à plus de 85%. Ensuite, il faut savoir que la plage d'inflammabilité du propane se situe entre 2,4 et 9,5. Autrement dit, un incendie ne sera provoqué que si la quantité de propane est d'au moins 2,4% et le reste en oxygène (97,6%). Mais sans source d'allumage en contact avec ces deux éléments, le risque d'incendie est nul. C'est pourquoi ce phénomène est plus probable avec une bouteille de gaz butane placée à l'intérieur du logement. D'ailleurs, il est strictement interdit de stocker sa bouteille dans un garage ou un sous-sol car le GPL est plus lourd que l'air. En cas de fuite, l'oxygène est chassé et la moindre source d'allumage (même le fait d'allumer la lumière) entraîne une explosion du local.

Comment éviter la surchauffe de sa citerne de propane ?

Afin d'éviter de surchauffer les citernes de gaz durant les jours de température élevée, les pompiers conseillent aux habitants d'asperger la cuve avec de l'eau, comme on le ferait pour arroser ses plantes. Il est aussi possible d'apposer une couverture sur la citerne pour la mouiller plusieurs fois par jour. Ensuite, il ne faut surtout pas manipuler de produits inflammables à proximité de la citerne, comme des pétards, feux d'artifices, briquets, bougies, lampes torches, barbecues ou feux de camp. Enfin, d'une manière générale pour éviter tout risque, l'entretien de la citerne doit être effectué régulièrement selon la réglementation en vigueur par le fournisseur de propane lui-même (ou par un professionnel agréé si la citerne a été achetée).

Par ailleurs, il est strictement interdit de déplacer la citerne de gaz. Cette action ne peut être réalisée que par le fournisseur après une demande du client. De même, une citerne aérienne ne pourra jamais être enterrée, le propanier procédera à un changement de citerne si le client souhaite une citerne enfouie.

Que faire en cas de fuite ou d’incendie sur la cuve ?

Il faut savoir que le gaz propane n'a pas d'odeur naturelle. Pourtant, lors d'une fuite de gaz, une forte odeur se répand. C'est parce-que le gaz propane est mélangé à un produit permettant de lui donner une odeur en cas de fuite. Ainsi, en cas d'odeur persistante ou fuite de gaz avérée, il est essentiel de suivre les consignes suivantes :

  1. Fermer le robinet d'arrêt général de la cuve (couleur rouge à l'aide d'un gant ou d'un linge si besoin ;
  2. S'éloigner de la citerne et éloigner toute source inflammable ;
  3. Appeler immédiatement son fournisseur de gaz en citerne, en se plaçant le plus loin possible de la cuve (au moins 5 mètres).

Si un incendie se provoque autour de la citerne de gaz, il faut immédiatement faire appel aux pompiers en composant le 18 ou 112 à partir d'un téléphone portable (éloigné de la citerne). Si cela est possible, il faut également refermer le robinet d'arrêt général et refroidir la cuve avec de l'eau de pluie.

Etre assuré en cas d'incendieLa garantie incendie est comprise dans les assurances habitations. Elle couvre les dégâts causés par un incendie, une explosion ou de la fumée. Elle est obligatoire pour les locataires et vivement conseillée aux propriétaires, surtout en cas d'usage du gaz. Attention toutefois à respecter les consignes de sécurité pour garantir la prise en charge, notamment l'installation d'un détecteur de fumée dans l'habitation. A savoir que le délai pour déclarer le sinistre est de cinq jours.

Mis à jour le