Le Comité Français du Butane et du Propane devient France Gaz Liquides

Très récemment, le site du Comité Français du Butane et du Propane a changé son logo, laissant apparaître un nouveau nom : France Gaz Liquides. Le Directeur Général, Joël Pedessac, a accordé une interview au site Euro Pétrole pour expliquer les raisons de ce changement.


Un nouveau nom pour la transition énergétique

Comme l'explique le Directeur Général, le nom "Comité Français du Butane et du Propane" (CFBP) a été créé en 1989. Depuis, le marché et la société ont changé et l'ambition de l'association est de pouvoir contribuer au développement des bioGPL (biopropane et biobutane). Le nom "France Gaz Liquides" permet ainsi de ne pas se limiter aux GPLs classiques, propane et butane.

Notre objectif est de représenter de manière plus explicite et plus actuelle l’apport déterminant des gaz & biogaz liquides
Joël Pedessac, Directeur Général de France Gaz Liquides

L'avenir de la filière GPL

Le Directeur Général de France Gaz Liquides nous rappelle que l'énergie butane-propane ne représente aujourd'hui que 1,2% du mix énergétique français. Pourtant, elle permet d'alimenter 10 millions de foyers, soit autant que le gaz naturel.

En effet, le butane et le propane ont une grande puissance de chauffe, équivalente à 60 réacteurs nucléaires au global. Ces deux GPL sont donc essentiels pour de nombreux français, d'autant plus qu'ils sont disponibles sur l'entièreté du territoire.

Joël Pedessac souligne aussi que cette énergie est relativement facile d'accès puisqu'elle est distribuée dans 50 000 points de ventes (notamment les stations-service où on peut acheter une bouteille de gaz). L'énergie GPL apparaît donc comme une très bonne alternative au chauffage au fioul et sa part dans le mix énergétique pourrait donc augmenter au cours des années à venir.

La solution d'avenir pour les chauffages au fioul

Dans l'interview, le Directeur Général explique que 3 millions de foyers se chauffent au fioul aujourd'hui. Or ce mode de chauffage polluant est amené à disparaître d'ici 2030. De nombreuses aides financières ont été mises en place par le gouvernement afin de financer le changement d'énergie.

Pour lui, l'énergie propane-butane (voire même biobutane ou biopropane) est la solution de substitution pour ces foyers. Il explique que remplacer toutes les chaudières fioul par une chaudière gaz THPE permettrait de réduire de 50% les émissions de CO². De plus, il est possible de coupler le gaz propane en citerne à une énergie renouvelable comme une pompe à chaleur hybride.

Par ailleurs, il faut savoir qu'une chaudière au gaz propane est identique à une chaudière au gaz naturel et apporte le même confort. Une même chaudière peut être utilisée pour l'une ou l'autre énergie, il faudra simplement adapter les connectiques.

Pour les propriétaires intéressés par le passage du fioul au gaz propane en citerne, il est conseillé de demander un devis gratuit en appelant Selectra au ☎️ 09 87 67 95 95 (non-surtaxé) ou de demander un 🔗 Devis en ligne.

L'intégralité de l'interview est à retrouver sur ce lien.

Mis à jour le