Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 87 67 95 95 Rappel Gratuit

Fin du fioul : point sur les prévisions pour les consommateurs

fin du fioul

Le chauffage au fioul est aujourd'hui utilisé par près de 3,5 millions de foyers français. Il fait partie des énergies alternatives pour les logements non raccordés au gaz de ville. Or le gouvernement souhaite mettre fin à ce mode de chauffage jugé trop polluant.


Pourquoi le gouvernement souhaite la fin des chaudieres fioul ?

La fin du chauffage au fioul est une des actions découlant de la transition énergétique de la France et de la loi Energie-Climat. Afin de préserver l'environnement et lutter contre les gaz à effet de serre, le gouvernement français s'est fixé un objectif de neutralité carbone d'ici 2050. Pour y parvenir, la consommation d'énergies fossiles devrait être réduire de 40% en 2030. Le fioul fait partie de ces énergies jugées trop polluantes et de plus, nocives pour la santé. En effet, selon une étude de l'ADEME réalisée en mai 2014, une chaudière condensation fioul émettrait pas moins de 7427 kg de CO² par an (dans une maison ancienne dont la consommation d'énergie est de 20000kWh/an). Aucune autre énergie ne dépasse ce seuil et celles qui s'en rapprochent sont le gaz naturel et le gaz propane en citerne avec 5450 kg de CO² par an. De plus, contrairement au gaz, la combustion du fioul entraîne de la suie et des particules fines, des substances néfastes pour la santé des occupants du logement. Enfin, un chauffage au fioul peut entraîner de fortes odeurs, ce qui n'est pas le cas pour le gaz.

Pourtant, même si les ambitions sont louables et d'utilité publique, les français restent sceptiques. En effet, une enquête réalisée en mars et juin 2019 pour le fournisseur Primagaz révèle que 75% des consommateurs de fioul jugent irréalisable le projet de fin du fioul. Les français sont pourtant 74% à déclarer qu'il est important d'y mettre fin.

Quand le fioul sera-t-il interdit en France ?

Le gouvernement souhaite mettre fin au fioul d'ici 2028 et ambitionne de remplacer 600 000 chaudières au gaz ou au fioul dans les deux prochaines années grâce à près d'1 milliard d'euros d'aides. Pour y parvenir, le dispositif des Certificats d'économies d'énergie (CEE) a été renforcé début 2019. Dans ce cas précis, il permet aux ménages français de financer leur remplacement de chaudière fioul par un autre système de chauffage plus écologique et performant. La prime pour le changement d'une chaudière fioul est désormais ouverte à tous les ménages mais les plus modestes bénéficieront d'aides plus importantes. Ces primes énergies sont proposées par les fournisseurs d'énergie comme les propaniers en cas de changement vers le gaz en citerne.

Quelles alternatives à la fin du chauffage au fioul ?

Pour les millions de français chauffés au fioul, il faut réfléchir à une nouvelle énergie moins polluante. Il peut s'agir de l'électricité, du bois ou du gaz propane. L'électricité reste le mode de chauffage le plus cher en terme de consommation. Le chauffage au bois nécessite une seconde énergie pour l'eau chaude et/ou la cuisson et requiert un investissement très important pour l'installation. Il reste alors le gaz en citerne qui s'apparente au marché du fioul. En effet, il impose lui aussi l'installation d'une citerne dans le logement du client que le fournisseur vient remplir chaque fois qu'il en est nécessaire. Parmi les avantages du gaz en citerne, on retient son très bon rendement et un confort semblable à celui du gaz naturel. En revanche, le marché du gaz en citerne n'est pas réglementé, ainsi les tarifs varient beaucoup d'un fournisseur à l'autre et d'un contrat à un autre. Il est essentiel de négocier son contrat citerne afin d'obtenir le prix du propane le moins cher.

Changer pour le gaz propane : oui mais comment ?La première chose à faire lorsqu'on souhaite passer au gaz en citerne est de comparer les offres du marché. Pour cela, il est conseillé de demander des devis chez les différents fournisseurs de propane. Pour obtenir le devis le plus intéressant, il suffit d'appeler le 09 87 67 95 95 (appel non-surtaxé) ou de remplir une demande en ligne.

Profiter d’une prime changement chaudière fioul en 2019

De nombreuses aides ont été mises en place afin d'aider les consommateurs de fioul à changer de mode de chauffage et enlever cuve fioul :

  • Le crédit d'impôt à la transition énergétique (CITE) de 30% ;
  • Les subventions de l'ANAH ;
  • Les certificats d'économies d'énergie (CEE) avec le Coup de pouce Chauffage (ou prime énergie) ;
  • La TVA réduite à 5,5% ;
  • Le prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Le Coup de pouce Chauffage est celui proposé par les fournisseurs d'énergie afin de financer la nouvelle chaudière ou pompe à chaleur. Dans le cas d'un passage au gaz en citerne et d'une installation de chaudière gaz propane à haute performance énergétique, cette aide s'accompagne généralement d'une prime fioul supplémentaire offerte par le propanier. Pour plus d'informations, consulter les détails des primes énergies des fournisseurs de propane :